Claps culturels

Le confinement passé, nous continuons de relayer les initiatives culturelles actuelles ou passées et les ressources qui font du bien !

Informations annexes au site

C'est quoi le Clap culturel ?

Pendant la période de confinement, les services de Ploërmel Communauté sont restés mobilisés pour vous informer et vous aider à mieux vivre cette période particulières.

Le confinement passé, retrouvez les Claps vidéo, musical, web... les Claps culturels sont des petits moments de pause à picorer tout en restant chez vous, à tout moment de l'année ! #RemèdeContreLaMorosité #culturechezvous #mobiliséspourvous

À travers les réseaux sociaux et notre site Internet, retrouvez les initiatives menées par le Pôle culturel tout au long de l'année : retour sur les spectacles de la saison culturelle Arth Maël, actualité des artistes de la saison, vie de l’école de musique et des ateliers culturels, les conseils de la médiathèque de Mauron, etc.

Vous ne suivez pas nos réseaux sociaux ? Tant pis, ne perdez pas une miette des Claps culturels en suivant notre page actualisée au fil du temps...

Et aussi sur les réseaux :

Clap sur l'école de musique à l'heure du confinement

Si le Pôle culturel est fermé et les cours collectifs en pause pendant le confinement, les cours individuels se poursuivent à distance.

Avec la visioconférence, l’école de musique peut assurer la continuité des cours individuels (dans la mesure du possible). Ainsi, avec les professeurs organisés en télétravail, les jeunes musiciens poursuivent leur apprentissage musical.

Allegro au casque, trompette et piano

Viva l'Orchestre à la maison !

Harmonie Saint-Marc, l'école de musique interprète le titre de Bruno Mars

Clap sur la vie de l'école de musique

Fawzy Al Aiedy à l'école de musique - 2020

Caroline Chassany en concert avec les élèves à l'église Saint-Armel de Ploërmel - 2017

Clap sur les bonnes idées de nos médiathècaires

La médiathèque de Mauron est toujours pleine de ressources. Même en période de confinement, retrouvez leurs conseils dénichés sur le web :

Actualité et presse :

  • Le coronavirus tout en BD et dessin avec le site  https://www.cocovirus.net : un site qui propose des explications claires sous forme de BD, pour les parents et les enfants.

Le coronavirus mais pas que…

Livres en ligne libres et gratuits (Pour tous)

Clap numérique des EPN (Espaces Publics Numériques)

Vos Espaces Publics Numériques vous accompagnent tout au long de l'année pour découvrir ou approfondir vos connaissances en matière de numérique. Voici quelques sites, applications, conseils pour la période de confinement mais pas seulement !

Les EPN sont fermés mais restent à l'écoute : espacesnumeriques@ploermelcommunaute.bzh

 

Déjouer les "fausses informations" et bien s'informer

En ces temps si particuliers, de nombreuses rumeurs ou fausses nouvelles circulent. Pour déjouer les "infox" ou "fake-news", on vous donne quelques astuces, pour les petits et les plus grands :

La plateforme de l'Association e-Enfance fourmille d'outils pour enfants et adolescents : www.e-enfance.org/reconnaitre-fake-news

Vérifiez l’origine d’une photo aperçue sur Internet ou dans les médias sociaux : https://tineye.com/

Agence France-Presse a lancé ce blog en réponse à la multiplication des fausses informations et de la désinformation en ligne : https://factuel.afp.com/

Le centre pour l'éducation aux médias et à l'information : Clemi.fr) met en avant des jeux d'éducation aux médias et à l'information, les productions médiatiques des élèves et de nombreux outils, y compris pour les familles et les professionnels : https://www.clemi.fr/

Des journaux adaptés aux jeunes et aux adolescents :

 

Un podcast deFrance Inter au sujet du livre de Normand Baillargeon - 2005, Lux Editeur

S'entraîner, s'initier chez soi

Les EPN de Ploërmel Communauté proposent des ressources ludiques pour les débutants :

Vous êtes perdus parmi toutes ces nombreuses ressources ? Les animatrices des EPN sont là pour vous accompagner. Pendant le confinement : espacesnumeriques@ploermelcommunaute.bzh et après le confinement, rendez-vous dans vos EPN (fermés jusqu'à nouvel ordre).

Clap sur Kertoon Studio

Kertoon Studio, l'atelier de cinéma amateur de Ploërmel Communauté connaît un succès grandissant depuis ces dernières années. De 9 à 27 ans, les adhérents amateurs et passionnés y pratiquent le cinéma, du scénario à la comédie en passant par le tournage, le montage... et occupent donc des postes techniques et artistiques.

La série TROUBLE que nous vous présentons est le travail des jeunes âgés de 9 à 18 ans et représente l'application de ce qu'ils apprennent semaines après semaines au sein de l'atelier.

Le tournage a dû être interrompu en raison du confinement mais la suite reprendra dès que possible...En attendant, découvrez les 11 premiers épisodes du thriller TROUBLE (Déconseillé aux moins de 12 ans)

Voir tous les épisodes :

TROUBLE - Bande annonce Kertoon Studio

Des nouvelles des artistes de la saison culturelle

Claps sur les récits d'actualité vu par Eric De Dadelsen, interprète de Clov

 

Eric De Dadelsen est venu avec son spectacle "Le Tourneseul", Goldmund Théâtre de la Bouche d'Or en février 2020 pour la saison culturelle Arth Maël. Il nous livre ici un récit inspiré de l'actualité :

© Eric De Dadelsen

Un petit coucou de Clov... aux confins de la confinence

 

Ouiiille… !

Pôv de nous ! Pôv petits nous !

On a la couronne à virus vissée sur la tête.

On est tout enfiévré.

On se tousse les uns sur les autres.

Un pour tous tousse pour deux.

Le coperfide dix-neuf respirationne l’air dans nos poumons.

Ça nous détricote les bronchouilles alors on fait des compilations pull mohair.

 

Ouiiille… !

C’est le monde à l’envers du décor.

A force d’avoir discrédité la dysfonction publique, on a perdu la santé.

Même la charité se moque de l’hôpital.

Dans ce grand carnaval on même plus de masque.

On se casse la tête pour trouver des solutions buvables

mais on a beau se presser le citron on manque de zeste pour détectationner le cumulovirus.

 

Ouiiille !

Pôv de toi, pôv petit toi !

Je pense à toi qu’es tout confinouillé !

T’es enfermé dans ta cellule de crise.

T’a pris la vague de la quarantaine rugissante.

Alors tu fais chambre appart.

T’es plus isolé qu’un fil électrique mais tu te tiens au courant.

Histoire de savoir quand tu peux aller faires tes courses à la grande surplace.

Qu’est bien trop grande vu qu’on peut pas y être innombreux à cause de la contabomination.

Oublie pas ton attestation sur l’horreur quand tu sors de chez toi

Sinon les polissons t’adresseront une contrinvention pour évasion munifiscale.

Tu peux quand même faire un premier tour dehors pour aller votationner.  Mais pas plus.

 

Ouiille… !

Pôv de moi, pôv Clov,

Moi qui suis qu’une pôv cloche qui covit dans la rue

Peut-être qu’on va me fournir un abri contre l’impandémie ?

Moi j’aimerais bien qu’on me confinouille tout cuit al dente. Bien au chaud.

Je pourrais faire un peu de remue-meninges sur tout ce chambouleversement du monde.

 

Ouiiille !

Peut-être que cette surcrise est plus salutaire que saint-nectaire quoiqu’en pensent tous les faux mages confondus?

On voit nos rois et nos trépidents qui croient dominer la planèterre du haut de leurs balcons mais c’est un minuscule imbacille qui nous terrasse.

On pourrait faire passer les besoins des braves gens avant les nuisances de l’argent.

Faire fructifier le bien commun plutôt que de vouloir manger comme quatre.

On pourrait se contenter de vivre en parsharmonie avec la nature qui nous entouraille.

Peut-être même qu’on pourrait convaincre Dieu de croire en l’homme ?

Mais ça c’est un Notre Père de manche !

 

© Eric De Dadelsen

L’après méditation

Ouiiille !
Pôv de nous.
Ça va mal, ça va mal, ça va mal !
On a mal partout
On a perdu le dégout.
On sent plus rien passqu’on a l’élémenthol factice
On respire même plus les coloquintes de toux qui sont de plus en plus coloquines.
On a une mine de papier mâché et le corps en papyrus.
Heureusement nos garnements avaient tout déprévu.
Ouiiille !


Ça fait un bail qu’on a mis des savants patriciens à la résidence de l’après-public.
On en eu de toutes les couleuvres.
C’est comme d’étroits mages à phare à ions qui nous guident de Copernic en Galilée.
Un vrai triumviral.
Tous des appellés d’Egypte.
Le sarcomage, le faux mage de Hollande et pis le mage Toutenmakron sorti tout droit de la pire amibe d’Elysée.
Ils sont tant tellement bien.
Ils sont tant totalement désavoués à la cause du peuple que ça fait pleurer dans les chaudières.
Y en a qui leur reprochent de dilapider la fortune du pot commun.
Mais c’est pas vrai.
Pour eux le problème central c’est l’humain.
Ouiiille !


L’humain. Ça c’est un vrai problème salenitaire.
Y en a trop et y coûtent trop cher à la trépanation.
Alors les chronomages, ils hésitent pas
Ils répondent présent au scalpel.
Ils prennent des démesures chirurgencales.
Ils coupent, ils coupent, ils coupent.
Depuis des illustres, ils prennent des incisions décisives pour réduire les sévices publiques.
Ils sont les diminustrateurs de la défense pudique.
Les hôpiteux sont démasqués, détestés, disséqués,
Les écoles du fait l’mur sont cassées et déclassées,
Les terrisoires sont amputés de leur trijumeaux,
Ils tranchent dans les côtations des fosses communes,
Ils excisent même dans la peau lisse,
Ils entaillent dans la bête publique pour que leur écomomie soit saine.
Ouiiille !


Mais quand l’épandémie arrive, ils savent plus à quel corps sains se dévouer.
Alors tout à coup, ils nous disent fini le régime sec, faut faire preuve d’humidité.
On va se mouiller pour vous qu’ils disent.
On va tirer les civières de leur lit.
On va remettre de l’eau au poulain.
On va rouvrir les caravannes le temps de traverser le désert.
Mieux vaut un psoroasis qu’un coup de sirocco vide.
Alors on dépanse les plaies.
On réduit les factures.
On déride les cicatristes.
On camisole les pestivirés.
Du coup, c’est la planèterre qui respire.
On retrouve le bonheur simple des jours et de l’ennui.
On prend le temps de préméditer.
On se fait des enjeux de société, on prend son animal en patience ou on joue au solidaire.
Mais après ?
Après ?
Ouiiille !


Est-ce qu’on refera les mêmes horreurs ?
Est-ce qu’on reverra notre anthroscopie ?
Est-ce qu’on sera encore digéré par les liberlaxistes ?
Moi je voudras bien qu’on soit dans le survivre ensemble.
Je voudras bien qu’on s’assoit tous ensemble autour de l’équitable.
Qu’on se débarrasse des tristes sires pour établir le règne de la solide hilarité.
Je voudras bien qu’on aère la planète, qu’on refasse le lit des ruisseaux, qu’on nettoie les entresols.
Qu’on fasse le déménage dans notre maison mère, la terre.
Je voudras bien…


Si seulement pour une fois ça pouvait être : marche ou rêve !
Si seulement pour une fois, on faisait détonner les canons pour les déboire ensemble.
Si seulement pour une fois, on avait le courage de faire la culbutopie pour l’éveilleur des mondes possible !


Clap Musique - Unisson 2017 à Ploërmel : Caroline Chassany interprète "Amazing Grace"

"Amazing Grace" est l'un des hymne les plus joué au monde. Ici, interprété par la cantatrice Caroline Chassany, originaire de Loyat, accompagnée par la prestigieuse Musique des Transmissions de Rennes, sous la direction du chef de musique hors classe Philippe Kesmaecker, lors du concert Unisson du 3 mars 2017 à Ploërmel.

© Studio Kertoon de Ploërmel Communauté :  Roger Malo & Vincent Julard

Unisson 2017 à Ploërmel ! Caroline Chassany interprète "AMAZING GRACE"

Clap Slam avec Rouge Feu - Emilie Sciot

Émilie Sciot était programmée en Résidence le 21 mars pour le Festival Se passer le Mot.

"Lune Rouge" par ROUGE FEU [Live Session]

Des jours avec et des jours sang...
Un hommage aux cycles des femmes, au féminin sauvage entre douceur et violence, ryhtmé par le son électrique d'une guitare et par le son du silence.

Textes & slam : M-lie Emiliesciot
Composition, pad, synthé & guitare électrique David marolito
Son : Yom Tahitybob
Images : Sthew Ekquin
Big up à l'Asso Traindenui
t

Live Session Rouge Feu

Clap clip avec Manu Da Silva

Le chanteur Manu Da Silva, artiste de la saison culturelle Arth Maël 2019-2020, venu avec son spectacle jeune public "Le Mystère des couleurs".

En ces jours de confinement, l'artiste invite à découvrir "Le garçon", extrait du nouvel album "Au revoir chagrin" de Da Silva

Souvenirs de saisons culturelles

Souvenirs Arth Maël

Teaser Arth Maël 2016-2017

Arth Maël 2017 - Majid Bekkas en concert à Ploërmel

Arth Maël 2016-2017 avec Natacha Atlas

Collectif Opéra en 2016

Souvenirs de la Samhain... Brocéliande Fantastic

Nuit de la Samhain 2018 avec Soldat Louis

Nuit de la Samhain 2016 avec déambulation Dragon Time

Souvenirs des Soirées Reggae

Soirée reggae 2019 avec Pierre Nesta et les Chillaz

Soirée reggae 2019 avec Puppa Lek Sen

Soirée Reggae 2017 avec Vanupié